La Malédiction du béton

samedi 12 juin 2010
par  max
popularité : 4%

La famille Zépadbol et son quartier sont victimes d’une tragédie : la destruction des tours les unes après les autres au profit d’une rénovation urbaine qui exclut les pauvres. Alliant poésie, nostalgie, punch et humour, Fred Morisse nous rappelle que des leins se tissent malgré tout dans ces univers de béton.


Chant d’orties, 214 pages, 13 euros