Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

La Conception matérialiste de la question juive
Abraham Léon
Article mis en ligne le 16 juillet 2018
dernière modification le 23 août 2018

par Auteur
logo imprimer

Préfaces de Maxime Rodinson et d’Ernest Mandel, Postface d’Enzo Traverso.

Écrit par un ancien sio­niste devenu marxiste, ce livre cons­ti­tue une contri­bu­tion majeure de la tra­di­tion révo­lu­tion­naire au débat sur le sio­nisme et l’anti­sé­mi­tisme. Léon y com­pare le sio­nisme aux natio­na­lis­mes euro­péens et décons­truit ses mythes fon­da­­teurs. Dans cette syn­thèse his­to­ri­que, un ensem­ble de notes écrites entre 1940 et 1944, l’auteur établit l’hypo­thèse que les Juifs for­ment un peuple-classe, cons­ti­tué suite à l’inter­dic­tion faite aux chré­tiens de pra­ti­quer l’usure au Moyen Âge.
S’appuyant sur un vaste maté­riau his­to­ri­que et une démar­che maté­ria­liste, il déve­loppe les argu­ments de Marx dans La Question juive en y inté­grant ses ana­ly­ses ulté­rieu­res, notam­ment celles du Capital. Démontrant qu’une grande partie des Juifs avait déjà vécu en exil avant la des­truc­tion du temple en 70, il affirme que le peuple juif conti­nua à exis­ter non pas malgré sa dis­per­sion, mais à cause de celle-ci.

Abraham Léon (né Abram Wajnsztok à Varsovie en 1918 – mort à Auschwitz en 1944) milita d’abord au sein d’Hachomer Hatzaïr, un mou­ve­ment ouvrier sio­niste. Lorsque celui-ci se pro­nonça en faveur des procès de Moscou, Léon rejoi­gnit la Quatrième Internationale. Il rédi­gea La Conception maté­ria­liste de la ques­tion juive alors qu’il était engagé dans la Résistance belge.

P.S. :

La Conception matérialiste de la question juive
Abraham Léon, Éditions Entremonde, 276 pages, 18 euros


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4