Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

dimanche 17 octobre 2010
par  max
popularité : 21%

Marie Pezé a ouvert la consultation « Souffrance et travail » à Nanterre en 1997. Elle y a reçu des patients aux profils les plus divers, auxquels elle donne ici la parole, invitant le lecteur à entendre l’extraordinaire impact du travail sur le corps, à être témoins, à ses côtés, du quotidien d’hommes et de femmes soumis au harcèlement, à l’emploi précaire, à la déqualification, au chômage. À travers ces récits cliniques, l’auteur dresse un constat terrible : les pathologies liés au travail se généralisent et s’aggravent. L’hyper-productivisme est devenu la norme, fragilisant l’ensemble des salariés.


Flammarion/Champs, 216 pages, 7 euros