Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Klaus Mann ou le vain Icare
Patrick Schindler
Article mis en ligne le 20 avril 2021

Dans cette biographie romancée de Klaus Mann, Patrick Schindler nous fait découvrir, à travers la vie quotidienne et l’oeuvre de l’écrivain, les circonstances qui l’ont amené à se suicider en 1949, juste après la guerre, alors qu’il n’avait même pas 43 ans.

Deux guerres mondiales, les désillusions du Berlin décadent de l’entre-deux, l’exil et, enfin, l’échec de la « dénazification » en Allemagne.

Les œuvres, romans, biographies, autobiographies et articles de Klaus Mann furent trop longtemps considérés comme un genre mineur, comparés à ceux de son père, Thomas Mann, et de son oncle, Heinrich. À tort. Car l’œuvre de Klaus constitue une richesse mémorielle, un témoignage incontournable de cette jeunesse allemande de l’entre-deux-guerres.

Jeunesse grisée par la joie insouciante des bouchons de champagne qui fusent. Puis, jeunesse prise crescendo par l’angoisse et la terreur grandissante annoncée par le bruit des bottes nazies qui claquent sur le pavé des villes allemandes. Jusqu’à « l’explosion du volcan ».


Patrick Schindler est né en 1956. Il a participé, entre autre, à la création du FHAR (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) et d’ACT-UP.
Il est l’auteur de Margarethe Faas Hardegger - anarchiste, syndicaliste et féministe suissesse romande au début du XXe siècle (Éditions du Monde Libertaire, 2007), de 1998-2008 Une décennie de luttes sociales (Éditions du Monde Libertaire, 2009), d’Arthur Rimbaud ou l’anarchiste inachevé (Éditions du Monde Libertaire, 2011), de Jean Genet - Traces d’ombres et de lumières (Éditions Libertaires, 2016), de Homophobes = Assassins (Éditions du Monde Libertaire, 2017) et de Contingent rebelle - Récits d’un réfractaire au service militaire dans les années 1970 (L’Echappée, 2017). Il vit aujourd’hui à Athènes.