Classer, dominer. Qui sont les “autres” ?

lundi 24 octobre 2011
par  max
popularité : 9%

Les modes d’oppression des “autres” – les groupes opprimés et stigmatisés : femmes, homos, Arabes, Noirs... – ont un point commun : leur statut inférieur s’explique par leur altérité. L’injonction à les tolérer émane de ceux qui ont le pouvoir de nommer, de classer – les hommes blancs hétérosexuels. Ils tiennent pour une menace contre l’universel qu’ils prétendent incarner la révolte des Autres : l’opprimé n’est tolérable que s’il sait se montrer discret.


La Fabrique, 232 pages, 12 euros