Cités ouvrières en devenir. Ethnographies d’anciennes enclaves industrielles

mercredi 16 juin 2010
par  max
popularité : 3%

Les « cités ouvrières » désignent des ensembles de logements groupés, pavillonnaires ou collectifs, construits directement par une même entreprise. Les entreprises ayant géré ce patrimoine sur plusieurs décennies l’ont revendu à partir des années 1970. Le présent ouvrage rassemble des enquêtes ethnographiques sur le devenir de sept de ces cités. Ces enquêtes ont été conduites avec la volonté de comprendre comment survit et s’adapte un espace urbain, marqué par des rapports sociaux de domination, hors du contexte qui l’a créé.


Publications de l’université de Saint-Étienne, 272 pages, 20 euros