Christiana ou les enfants de l’utopie

lundi 24 octobre 2011
par  max
popularité : 2%

Fondée en 1971 au cœur de Copenhague sur une friche militaire de 34 hectares, la “ville libre” autoproclamée reste de nos jours un quartier mythique où flotte un parfum de liberté. On ne s’y promène plus nu avec des fleurs dans les cheveux, mais elle demeure un immense squat urbain où près de mille personnes expérimentent l’autogestion et la démocratie directe.


Intervalles, 192 pages, 18 euros