La France a peur. Une histoire sociale de l’« insécurité »

lundi 6 décembre 2010
par  max
popularité : 5%

L’« insécurité » semble devenue l’un des principaux problèmes sociaux. Des transformations des quartiers populaires à celles du jeu politique, du traitement médiatique de la « délinquance » aux savoirs et expertises en tout genre mobilisés pour l’interpréter, des politiques locales de sécurité aux mutations profondes de l’organisation et des missions de la police, de la justice et de l’école, cette question est abordée ici à partir de l’ensemble de ces dimensions.


La Découverte, 434 pages, 12,50 euros