Retour à l’Ouest. Chroniques (juin 1936-mai 1940)

vendredi 11 juin 2010
par  max
popularité : 4%

En un quart de siècle, l’Européen d’aujourd’hui a vu la guerre mondiale, des révolutions victorieuses, des révolutions vaincues, une révolution dégénérée, les fascismes, la crise économique, le réveil de l’Asie, de nouvelles guerres coloniales... On comprend qu’il soit las et inquiet. On se souvient qu’il a beaucoup écopé dans tout ceci. Et pourtant, on voudrait lui crier que ce crépuscule d’un monde a besoin de lui, besoin de chacun de nous ; que plus les heures sont noires et plus il faut de fermeté à considérer les choses en face, à les nommer par leurs noms, à accomplir malgré tout le simple devoir humain. Aucun péril, aucune amertume ne justifient le désespoir, car la vie continue et elle aura le dernier mot.


Agone, 374 pages, 23 euros