Prologue d’une révolution. Février-juin 1848.

mardi 19 février 2008
par  ps
popularité : 21%

JPEG - 11.8 ko

Louis Ménard (1822-1901) est un témoin de la révolution de février et les journées de juin et la période trouble qui les sépare. Période qui résonne fortement avec l’époque actuelle. Le spectacle du massacre des ouvriers parisiens le décide de passer à ce que nous pourrions appeler aujourd’hui l’extrème-gauche. Cette publication d’un texte peu répandu pendant des dizaines d’années rappelle une des plus formidables ruptures de l’histoire du dix-neuvième siècle.


La Fabrique, 304 pages, 18 euros.