Alexandre Marius Jacob, le forçat intraitable

Jacques Colombat
samedi 20 octobre 2012
par  max
popularité : 5%

"Rien ne tombe du ciel, ni avant les expropriations, car les propriétaires font du mal ; ni après : quand nous en aurons terminé avec ces absurdités, il nous faudra continuer avec nos idées, qui sont les idées anarchistes, les idées de responsabilité. Voilà pourquoi les expropriations sont nécessaires, humaines, et d’amour. Quel plaisir de prendre des objets d’une grande valeur, des églises et des cathédrales, de les travailler, les rendre utiles sans aucune violence. De faire tout le nécessaire pour les valoriser, donner de la valeur à des valeurs inutilisées." Ces mots de Lucio Urtubia font présentation à ce livre qui est un introduction à la vie et l’oeuvre de l’honnête cambrioleur Marius Jacob.


Riveneuve, 152 pages, 15 euros