Et tant pis pour les gens fatigués, entretiens

lundi 7 décembre 2009
par  cécile
popularité : 21%

Loin d’être accessoire, la réalisation d’entretiens fait partie intégrante du travail de Jacques Rancière . D’entretien en entretien, Rancière s’est toujours attaché à commenter et à expliciter son parcours er ses interventions en en exposant les inflexions et les continuités ; à opérer un travail de définition, de redéfinition et de démarcation par rapport à d’autres interventions théoriques ; à montrer le caractère indissociable de ses textes sur la politique, l’esthétique, l’art, le cinéma et la littérature ; à apporter des réponses aux objections et aux interrogations soulevées par ses écrits.Sorte de cartographie en mouvement de la pensée de Jacques Rancière , ce recueil, qui contient notamment des entretiens difficilement accessibles ou inédits en français, constitue un outil indispensable pour tous ceux qui s’efforcent de définir les termes d’une politique démocratique radicale aujourd’hui.


Amsterdam, 700 pages, 23 euros