L’AGCS

Raoul Marc Jennar et Laurence Kalafatides
jeudi 18 octobre 2007
par  ps
popularité : 1%

Quand les États abdiquent face aux multinationales

Engendrée sous la pression des milieux d’affaires, assemblée dans les couloirs de l’Organisation mondiale du commerce ,une formidable machine à détruire les services publics mondiaux entre en action : l’Accord général sur le commerce des services, plus connu sous son sigle AGCS.
Son objectif : libéraliser tous les services en supprimant un à un les obstacles au commerce. L’AGCS autorisera par exemple une multinationale à poursuivre pour concurrence déloyale une commune qui subventionne sa cantine scolaire. Sa mise en œuvre faisant l’objet de négociations successives, l’AGCS menace à terme l’enseignement, la santé, la culture et l’accès à l’eau potable.
Les deux auteurs expliquent les origines et les conséquences de cet accord.


L’AGCS : Quand les États abdiquent face aux multinationales
Raoul Marc Jennar et Laurence Kalafatides, Éditions Raisons d’agir, 128 pages, 6 euros