La Révolte des Ciompi. Un soulèvement prolétarien à Florence au XIVe siècle

Nicolas Machiavel et Simone Weil
mardi 1er octobre 2013
par  max
popularité : 2%

En 1378, les ciompi, les plus pauvres des ouvriers de l’industrie de la laine, ébranlèrent par leur révolte l’édifice social du capitalisme naissant à Florence.
Par la simple chronique des faits, Machiavel atteste dans ses Histoires florentines que ce popolo minuto s’est dûment organisé, ce qui conduira Simone Weil à voir dans ses évènements la première manifestation d’une révolution prolétarienne. La postface d’Emmanuel Barot éclaire comment ses deux auteurs permettent d’alimenter une réflexion - qui reste incontournable - autour de la définition et de l’affirmation du sujet révolutionnaire.


CMDE et Smolny, 94 pages, 11 euros