Bourgeois et Bras-nus. Guerre sociale durant la révolution française 1793-1795

Daniel Guérin
jeudi 17 octobre 2013
par  max
popularité : 4%

Guérin met en lumière l’embryon d’une révolution prolétarienne menée par les sans-culottes pour une république réellement égalitaire, contre les chefs jacobins de la révolution bourgeoise, qui les utilisent avant de les réprimer et de succomber à leur tour au moment du 9 Thermidor (27 juillet 1794). En rompant avec une longue tradition robespierriste de l’historiographie de la Révolution, Daniel Guérin s’attira de la part des historiens communistes des critiques virulentes, sur lesquelles la présentation de Claude Guillon apporte d’utiles précisions. À l’heure où l’historiographie chante à nouveau la réaction thermidorienne ou l’autoritarisme jacobin, il a semblé essentiel aux éditions Libertalia de remettre sur le devant de la scène une histoire qui n’est ni robespierriste ni libérale : une histoire populaire.


Libertalia, 444 pages, 18 euros