Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Je suis féministe - Le livre
dir. Marianne Prairie et Caroline Roy-Blais
Article mis en ligne le 15 février 2021

Quand sont apparues ces Correspondances libres, furieuses et joyeuses, en 2008, le web avait encore l’air d’un vaste boy’s club. C’était l’époque où le féminisme n’avait pas du tout la cote. Des aventurières ont alors pris la toile d’assaut, en faisant le pari d’offrir aux jeunes féministes une tribune à leur image. Elles ont blogué, créé et piaffé sans répit, et ce, jusqu’à transformer le web.

Je suis féministe a été – et est toujours – ce blogue influent, incubateur de polémiques et d’émois, tel un feuilleton du féminisme 2.0. Cet espace a servi de porte d’entrée dans l’écriture et dans le débat public à des dizaines de jeunes francophones qui s’y sont multipliées, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus les ignorer.

Grâce au minutieux travail de Marianne Prairie, auteure et chroniqueuse, et de Caroline Roy-Blais, recherchiste et gestionnaire de communauté, Je suis féministe passe au papier, afin de garder une trace de cette aventure collective marquante. Cette anthologie réunit des textes de plus de 30 auteures, écrits entre 2008 et aujourd’hui.

« Dans les voix claires et nettes de ces jeunes femmes, on entend tour à tour l’exaspération, la moquerie, la colère, la curiosité, la tristesse, la révolte, l’humour autocritique, la complicité et, surtout, un immense désir de bousculer un ordre établi sans elles. »

Sylvie Dupont, extrait de la préface


Marianne Prairie a découvert sa vocation féministe à l’université après avoir constaté l’absence des femmes dans les nouvelles technologies. Cofondatrice de Je suis féministe, la prise de parole des femmes est au cœur de tous ses projets. Elle est auteure, chroniqueuse et blogueuse.
Titulaire d’une maîtrise en anthropologie de l’Université Laval, Caroline Roy-Blais milite tant académiquement que virtuellement pour les droits des femmes. Elle suit le blogue Je suis féministe depuis ses débuts et a commencé à bloguer en 2009.