A ceux qui se croient libres

samedi 5 décembre 2009
par  cécile
popularité : 2%

Ce livre retrace la vie d’un "prisonnier social" : Thierry Charbi (1955-2006). Plus de vingt-cinq ans passés derrière les barreaux : la maison de correction dès l’enfance, les centres pour jeunes détenus dans son adolescence, puis les maisons d’arrêt...avant d’aller pourrir dans dans les centrales de haute sécurité. Ayant compris que le plus grand nombre doit trimer dur pour ramasser des miettes, il s’est tourné très jeune vers le vol. Son rejet de l’exploitation s’est doublé de son refus de se soumettre à l’autorité carcérale.


L’Insomniaque, 222 pages, 12 euros