Se révolter si nécessaire

Howard Zinn
mardi 23 septembre 2014
par  Librairie
popularité : 22%

Ce n’est pas seulement qu’un président soit un politicien. Le pire est qu’il soit entouré de politiciens. Et nous, nous sommes des citoyens. Nous ne devons donc pas voir le monde à travers leurs yeux, en disant : « Bon, il faut faire des compromis, il faut faire ce choix pour des raisons politiques. » C’est la situation dans laquelle se trouvaient les abolitionnistes avant la guerre de Sécession, quand on leur disait : « Écoutez, il faut voir ça du point de vue de Lincoln. » Or Lincoln ne pensait pas que la première des priorités était d’abolir l’esclavage. Pourtant, le mouvement anti-esclavagiste en était convaincu. Alors les abolitionnistes dirent : « Nous allons exprimer notre propre position, et nous le ferons avec une telle force que Lincoln sera obligé de nous écouter. » Telle est notre histoire. Chaque fois qu’un progrès a eu lieu, c’est parce que les gens se sont comportés comme des citoyens, et non comme des politiciens. Ils ne se sont pas contentés de râler. Ils ont travaillé, ils ont agi, ils se sont organisés et se sont révoltés si nécessaire.

De la désacralisation du New Deal à l’après-11 Septembre, en passant par les premiers sit-in du mouvement noir et la défense des actions de sabotage contre la guerre du Vietnam, ce recueil de textes inédits en français rassemble un demi-siècle d’interventions.

Au sommaire :

Hommage à un historien militant. Préface de Noam Chomsky ; Un historien controversé. Avant-propos de Timothy Patrick McCarthy ; Introduction. Par Howard Zinn

  • Qu’est-ce que l’histoire radicale ?
  • Les historiens pendant la guerre froide
  • Archives, secret défense et intérêt public
  • Christophe Colomb et la civilisation occidentale
  • La Grève des mineurs du Colorado (1913–1914)
  • Trois guerres saintes
  • Le libéralisme agressif
  • Sur le patriotisme
  • Hiroshima
  • Les limites du New Deal
  • L’affaire Sacco et Vanzetti
  • Le crime de la punition
  • La mystique du Sud
  • Les Freedom Schools
  • Nouveaux abolitionnistes et stratégies d’action
  • Le marxisme et la nouvelle gauche
  • Témoignage au procès Ellsberg
  • Les marines et l’Université
  • L’entreprise meurtrière de Dow Chemical
  • Barons voleurs
  • Victoire en justice des saboteurs de Camden
  • L’action directe contre la guerre du Vietnam
  • La vieille manière de penser
  • Que faisons-nous en Irak ?
  • La fièvre électorale
  • Hommage à Kurt Vonnegut
  • Se révolter si nécessaire

Auteur de “Une histoire populaire des États-Unis” et d’une vingtaine d’ouvrages consacrés à l’incidence des mouvements populaires sur la société américaine, Howard Zinn (1922–2010) a été tour à tour docker, bombardier, cantonnier et manutentionnaire avant d’enseigner à la Boston University. Militant de la première heure pour les droits civiques et contre la guerre du Vietnam, il a conçu son métier d’historien comme indissociable d’un engagement dans les luttes sociales.

Traduit de l’anglais par Celia Izoard & Philippe-Étienne Raviard

Édition établie et préfacée par Ambre Ivol


Agone, 516 pages, 26 euros