Marcel Duchamp, portrait de l’anartiste

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 2%

JPEG - 55.5 ko

Duchamp n’est pas un précurseur (au sens avant-gardiste du mot), mais un anticipateur. Il n’est pas de connivence avec la logique moderniste et son mythe d’un novum qui, par la mode, revient éternellement même sous un visage apparemment autre. Il est, en somme, l’inventeur de l’inédit, d’un événement qui ne prend pas sens par rapport à une diachronie guidée vers une fin, mais dans une relation plus libre avec les conditions historiques de la création.


Lucie, 62 pages, 10 euros