Dans un village d’Aragon dont je ne veux pas dire le nom...

mercredi 17 septembre 2008
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 56.2 ko

En juillet 1936, l’arrivée des troupes franquistes dans un village d’Aragon précipite dans l’horreur ses habitants, parmi lesquels la famille du menuisier don Pedro. Pour sa femme, dona Maria, et ses deux filles, il s’ensuivra une petite odyssée, tissée de tragédies, d’amours et d’espoirs, au gré des aléas d’une terrible lutte à mort. Parallèlement, un torero et un étudiant de leurs amis rejoignent la fameuse colonne Durruti, au-delà de la ligne de front toute proche...En toile de fond se profile un affrontement entre les fascistes, auxquels se rallient les grands propriétaires terriens, et la nouvelle société égalitaire et communautaire que tentent d’instaurer les anarchistes.


L’Insomniaque, 190 pages, 12 euros