Mortelle religion. Du caractère pathogène de la doctrine chrétienne

mardi 31 mai 2011
par  max
popularité : 3%

L’auteur de ce livre démontre que la doctrine chrétienne agit à l’encontre d’un développement humain sain. Il nous explique par quel processus elle affecte l’estime de soi, la sexualité et les intéractions sociales. Mais la pensée chretienne n’est pas seulement un problème pour les individus et les familles. c’est la société toute entière qui en pâtit. Et de conclure : "Les religions - et surtout le christianisme - sont l’ennemi de la morale humaine."


H&O, 314 pages, 19 euros