Un regard noir ; La Mouvance anarchiste française au seuil de la Seconde Guerre mondiale et sous l’occupation nazie (1936-1945)

mardi 20 mai 2008
par  JC
popularité : 5%

JPEG - 74.7 ko

Le rôle et le comportement des anarchistes français pendant la période de la Seconde Guerre mondiale sont encore mal connus. Les raisons en sont multiples, en particulier parce que toute réaction organisée et structurée avait été impossible dans l’immédiat. Ce fut le comportement individuel des militants que nous devons essentiellement étudier. D’autre part, pour les anarchistes, cette période constitue, à tort, un revers, avec le fascisme qui sévit, la défaite en Espagne, l’échec face à la guerre... Face à cette adversité, beaucoup semblent oublier les actions de résistance et de reconstruction d’un mouvement anarchiste clandestin, ou du moins ne songent pas à s’attarder sur les traumatismes d’une époque à oublier au détriment de la mémoire de ceux qui ont poursuivi le combat.


Le monde libertaire, 164 pages, 10 euros