Francisco Ferrer i Guardia. 1859-1909. Une pensée en action

Violette Marcos, Annie Rieu et Juanito Marcos
samedi 13 mars 2010
par  max
popularité : 9%

Entre Barcelone et Paris, Francesco Ferrer i Guardia fréquenta de très nombreux révolutionnaires : pierre Kropotkine, Errico Malatesta, Jean Grave...Mais ses centres d’intérêts ne s’arrêtaient pas là. Il voulait transformer l’individu, en faire un homme, une femme, libres dans une société elle-même libérée de toute exploitation. Pour donner vie à ses espérances, il créa à Barcelone, en 1901, l’Ecole Moderne qui fit aussitôt de très nombreux émules. ouvertes aux filles et aux garçons, animée par une pédagogie active, elle faisait appel à toutes les connaissances propres à faire des enfants des individus libres.


Épuisé