La Traversée

Gérard Hamon
dimanche 16 octobre 2016
par  Auteur
popularité : 3%

Le personnage de ce récit, inspiré d’un individu réel, fut fait prisonnier à la fin de la Commune de Paris en 1871, et condamné, comme plusieurs milliers de ses camarades de combat, à la déportation simple en Nouvelle Calédonie.
Ce n’est pas une grande figure de la Commune, ce n’est ni un théoricien ni un stratège. Après plus de six ans passés sur l’Île des Pins, il bénéficia de l’amnistie générale et regagna la France sur le même navire qu’à l’aller, le Var.

C’est ce voyage de retour de onze semaines, onze semaines d’ennui, d’espoir ou, tout au moins, d’interrogations, mais aussi de rencontres et de souvenirs, qu’il raconte dans ce journal de bord imaginaire.


La Traversée
Gérard Hamon, Éditions Pontcerq, 294 pages, 12 euros