Elisée Reclus et les Etats-Unis suivi de son Fragment d’un voyage à La Nouvelle-Orléans.

Ronald Creagh
mardi 1er octobre 2013
par  max
popularité : 23%

Suivis de Fragment d’un voyage à la Nouvelle-Orléans. Les États-Unis d’Amérique sont un miroir où, de Saint John de Crèvecoeur et Alexis de Tocqueville à Simone de Beauvoir, les Français se regardent. Curieusement, américanistes et politologues ont oublié le géographe français qui entreprit l’étude la plus importante sur le sujet, et dont l’impact fut international : le géographe Élisée Reclus, qui connaît de nos jours un singulier retour. L’étude de cette géographie vivante, d’une beauté impertinente, va plus loin. Elle révèle aussi la naissance d’une vocation, c’est-à-dire ici comment on devient géographe, et même géographe passionné de la nature, de la fraternité humaine, ouvert sur le grand théâtre de l’univers.


Noir et Rouge, 194 pages, 14 euros