Mort aux bourgeois !

mardi 22 septembre 2009
par  cécile
popularité : 28%

Le premier jour de l’hiver 1911, rue Ordener, en plein Paris, quatre bandits commettent un hold-up sanglant, le premier hold-up en voiture. Paris est quadrillé, la presse s’empare de l’affaire, le quai des Orfèvres est sur le pied de guerre, la chasse dans les milieux anarchistes est lancée. Car les "bandits en auto" se révèlent peu à peu être la bande à Bonnot, un anarchiste refusant de gagner sa vie en se faisant exploiter. Durant cinq mois, l’affaire divulguée en feuilletons tiendra en haleine toute la France...C’est à partir des articles de presse de l’époque et des archives inédites de la Préfecture de police que Renaud Thomazo a retracé toute l’histoire de cette épopée, reproduisant les lettres de dénonciation, les rapports de la Sûreté, de filature et de perquisition. Au fil du récit, il évoque les milieux anarchistes, leur refus de l’injustice sociale, leurs figures principales (Libertad, Kibaltchiche) et leur presse écrite d’alors (Libertaire, L’Anarchie). Il épingle aussi cette anecdote d’un concierge dénonçant un Russe et ses amis, alors qu’il ne s’agit rien de moins que de... Lénine.Cette nouvelle collection chez Larousse a le mérite de vouloir rendre plus attractives certaines anecdotes et affaires historiques. Ce faisant, elle a choisit la narration plutôt que le découpage documentaire, ce qui présente certains inconvénients : absence d’index, de sensibilité littéraire proprement dite, obligation d’une lecture linéaire et non sélective. Reste à voir si cette forme attirera un public souvent gourmand de biographies et de témoignages historiques.


Larousse, 288 pages, 18 euros