La Haine

mardi 31 mai 2011
par  max
popularité : 3%

"Plus l’acte de destruction se laisse étirer en longueur et répéter souvente fois, plus aussi dure le plaisir de haïr et, avec lui, le plaisir d’être soi. C’est là l’origine de la torture que l’individu haïssant croit pouvoir revendiquer comme un droit." Cet essai, composé de fragments à demi dialogués, devait à l’origine figurer dans le troisième volume de L’Obsolescence de l’homme, volume qui n’a jamais vu le jour.


Rivages, 100 pages, 6 euros