De l’utilité politique des Roms

Etienne Liebig
mercredi 14 novembre 2012
par  max
popularité : 4%

Les Roms n’ont jamais été perçus comme des immigrés européens venus tenter leur chance en France. Comment la haine irrationnelle dont ils sont victimes s’est-elle construite historiquement, socialement, culturellement et médiatiquement ? Quand cet acharnement a-t-il commencé ? Pourquoi en 2012 la question des Roms, finalement peu nombreux sur le territoire, provoque-t-elle un tel déchaînement de violences ? Et dans quel but les politiques ont-ils exacerbé cette peur populaire, jusqu’à la transformer en racisme d’Etat ? Avec beaucoup de justesse, Etienne Liebig, qui travaille depuis longtemps avec les Tsiganes de France, décrypte ce phénomène de rejet.


Michalon, 158 pages, 15 euros