Left for dead. Prisoners of the american dream

jeudi 9 décembre 2010
par  max
popularité : 5%

Tony Hymas et des artistes indiens. Avec Barney Bush, indien Shawnee, particulièrement lucide sur le sort de ceux qu’il nomme "les prisonniers du rêve américain". "Un enregistrement qui célèbre l’espérance et la rage". Jazzman


Nato, coffret long box 2 Cd’s, livret 36 pages, 16 euros