Geographie et anarchie. Reclus, Kropotkine, Metchnikoff

Philippe Pelletier
mercredi 3 avril 2013
par  max
popularité : 4%

Pourquoi trouve-t-on plusieurs géographes parmi les théoriciens du mouvement anarchiste constitué au cours des années 1880, dans le sillage de la Première Internationale ? Godwin, Proudhon ou Bakounine offrent déjà des réflexions sociologiques et politiques mais aussi spatiales à travers les questions du fédéralisme libertaire, des nationalités ou de la géographie.
La géographie d’Elisée Reclus est déjà bien étudiée par plusieurs spécialistes, mais il fallait approfondir ses rapports avec l’anarchie. C’est là l’objet de ce livre, qui s’intéresse aussi à la pensée des amis anarchistes et géographes de Reclus qu’étaient Pierre Kropotkine et Léon Metchnikoff.


Editions du Monde libertaire et Editions libertaires, 630 pages, 24 euros