Bandeau
Librairie Publico, spécialisée en livres anarchistes
Slogan du site

Librairie spécialisée dans les livres anarchistes et le mouvement ouvrier et révolutionnaire

Élisée | Avant les ruisseaux et les montagnes
Thomas Giraud
Article mis en ligne le 5 novembre 2020

Élisée est un marcheur qui emprunte les mêmes chemins que ses contemporains mais n’y cherche pas les mêmes choses, ne regarde pas aux mêmes endroits. Par le biais de son regard, on chemine au fil d’interrogations liées à l’émancipation, l’éducation, la création.

Le personnage d’Élisée grandit au sein d’une famille complexe avec laquelle il va se construire par l’empilement des choses apprises et se déconstruire aussi, notamment dans l’opposition. Un père neurasthénique, hyperactif, présent et autoritaire. Une mère sensible et férue de théories modernes sur l’éducation. Et ce frère, Élie, si présent mentalement mais si souvent absent.

Élisée a du mal à trouver sa place exacte, ce qui le conduit à aimer se promener beaucoup, à chercher autre chose que la famille où s’épanouir. Il a un rapport étonnant à la nature. Ces longs voyages qu’il fait seul ont confirmé chez lui ce goût pour l’observation des choses du dehors, celles de la civilisation mais aussi celles de la nature. Ce n’est pas le raisonnement déductif d’un adulte plein d’une connaissance déjà existante qui classe ce qu’il observe mais l’inverse, un raisonnement quasi inductif qui part des détails, du minuscule pour essayer de comprendre autrement.

Très tôt Élisée cherche à mettre des mots sur ses intuitions à la fois littéraires et scientifiques. C’est le début de sa vie, il est parfois un peu naïf. Sa manière de raisonner conduit aussi à quelques paradoxes mais qu’il ne vit pas forcément comme tels.


En imaginant ce qu’on pu être certains épisodes de la vie d’Élisée Reclus (1830-1905), avant qu’il ne devienne l’auteur d’Histoire d’un ruisseau, d’Histoire d’une montagne ou de La Nouvelle Géographie Universelle et L’Homme et la Terre, ce livre nous met dans les pas d’un personnage atypique et toujours d’une étonnante modernité.