Citoyen du volcan. Epitaphe pour Jean Sénac

Max Leroy
jeudi 17 octobre 2013
par  max
popularité : 6%

Poète, socialiste, anarchiste, révolutionnaire, chrétien mécréant, homosexuel… Cessons la liste : Jean Sénac refusait les étiquettes. Né pied-noir et fils spirituel de Camus, Sénac prit pourtant fait et cause pour l’indépendance de l’Algérie. Mais une Algérie pour tous : Arabes, Berbères, Kabyles, Juifs, Européens. Destin de franc-tireur que celui qui fut le sien : le traître devint trouble-fête lorsqu’il décida, quoi qu’il lui en coûtât, de maintenir son cap poétique et politique, bâtir sa "République des pauvres".


Atelier de création libertaire, 188 pages, 14 euros