La Vie meurtrière

jeudi 5 mars 2009
par  JC
popularité : 21%

JPEG - 30 ko

Jaques Verdier s’est suicidé à son domicile. Il a laissé à l’attention du commissaire qui constatera les faits une courte lettre et un pli. Bien malgré lui, le défunt semble avoir provoqué depuis sa plus tendre enfance d’épouvantables accidents mortels... On connaît Vallotton pour son activité graphique. Il est aussi l’auteur de ce petit roman très noir.


Phébus, 206 pages, 10 euros