Las Casas, Montaigne, Chef See-ahth. Sur les traces du génocide amérindien

lundi 24 octobre 2011
par  max
popularité : 5%

Las Casas, dans Des Indiens que l’on a réduits en esclavage (1552), plaide méthodiquement pour leur libération et l’arrêt des massacres, tandis que Montaigne, dans Des Cannibales, demande qui sont les vrais sauvages dans cette affaire... Trois siècles plus tard, le discours de réddition du chef See-ahth résume de manière à la fois menaçante et poétique la tragédie du génocide perpétré contre les Indiens d’Amérique.


Les éditions de l’épervier, 96 pages, 9,50 euros