Les Enfants perdus du franquisme

Ricard Winyes, Montse Armengou et Ricard Belis
mercredi 24 octobre 2012
par  max
popularité : 9%

Dans les années 1940, et jusqu’aux années 1980, des dizaines de milliers d’enfants sont retirés de leur famille pour des raisons idéologiques, et placés dans des familles franquistes. Cette pratique quasi systématique s’opère avec la complicité des autorités religieuses. Il pourrait s’agir de 300 000 enfants, qui souvent ignorent tout de leur passé.


Editions Aden, 316 pages, 20 euros