Wobblies et Hobos. Les Industrials Workers of the World

Joyce Kornbluh
mardi 26 novembre 2013
par  max
popularité : 18%

Wobblies : militants syndicaux des Industrial Workers Of The World (IWW) qui sillonnaient, au début du XXe siècle, le continent nord-américain pour organiser les luttes des travailleurs non qualifiés : immigrés de fraîche date et Noirs, ouvrières du textile et journaliers de l’agriculture, mineurs de fond et bûcherons... Ils pratiquaient la grève sauvage et le sabotage, prônaient l’unité de tous les pauvres et rêvaient de transformer, par la grève générale et l’abolition du salariat, l’enfer industriel et marchand en une terre de cocagne, de liberté et de dignité. Ils furent sans répit pourchassés, passés à tabac, emprisonnés, expulsés, flingués par les forces alliées du patronat et de l’État.
Hobos : vagabonds du rail américains qui allaient de ville en ville vendre leur force de travail. Ils voyageaient en passagers clandestins dans des wagons de marchandises et se regroupaient, le soir venu, à l’extérieur des villes dans des campements sauvages, communautés autonomes temporaires où régnait la plus stricte égalité.

Inclus un CD : Rebel voices, un choix de chansons des wobblies et des hobos (21 titres).


Épuisé