Un mai libre et solidaire | La traversée de 68 par un jeune Algérien

Kadour Naîmi
jeudi 10 mai 2018
par  Auteur
popularité : 2%

Un soir, une camarade, Édith, et moi étudions le Petit Livre rouge de Mao. Soudain, Édith me demanda, du ton le plus suave, avec un tendre sourire  :
– Et si nous faisions l’amour ?
Je l’ai fixée, à moitié surpris. En effet, nos rencontres avaient créé en chacun de nous un sentiment affectueux. Cette camarade était jolie, son corps souple et mince me plaisait, son visage aux lignes parfaites et ses yeux marron clair me charmaient. Le ton doux de sa voix me berçait. Bref, tout en elle m’enchantait. Ajoutons ce qui nous liait très fort psychiquement  : nos idées communes, nos sentiments partagés.
Je répondis au sourire de ma camarade avec plaisir, puis déclarai :
– Nous n’avons pas le temps. Celui dont nous disposons doit nous servir à apprendre et à faire la révolution.

En 1968, Kadour Naïmi était étudiant en art dramatique à Strasbourg. De retour en Algérie, il fonda le Théâtre de la Mer, compagnie autogérée  ; en 1973, il reprend des études en sociologie en Belgique  ; depuis 1982, il réside en Italie où il s’occupe entre autres de réalisations filmiques et théâtrales.


Un mai libre et solidaire | La traversée de 68 par un jeune Algérien
Kadour Naîmi, Éditions Atelier de Création Libertaire, 120 pages, 12 euros.


Brèves

3 octobre 2014 - RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER

Si vous souhaitez recevoir nos nouvelles mensuelles, inscrivez-vous sur cette autre partie de (...)

1er octobre 2014 - Merci !

Oui, merci à vous qui avez répondu à notre appel.
Merci à vous qui continuez à répondre à notre (...)

1er octobre 2014 - C’est nouveau !

Nous essayons, autant que faire se peut, de vous proposer des extraits des albums CD mis en (...)

30 septembre 2014 - Les annonces des rencontres à Publico ont migrées...

Vous les trouverez ici :www.librairie-publico.info

29 septembre 2014 - Le Monde libertaire

Le journal se décline sous différentes formes : L’hebdomadaire Le Hors-série Le site (...)