La véridique histoire du 1er mai

Justhom
vendredi 1er août 2014
par  Librairie
popularité : 23%

Nous sommes en 2014. Depuis déjà plusieurs décennies, le 1er Mai est vécu comme un simple jour férié (on ne bosse pas, on est payé et on peut aller à la plage), l’occasion d’une cérémonie d’un autre âge (quelques défilés traîne-savates de plus en plus désertés, ânonnant une foultitude de revendications disparates), voire la « fête » du travail. Il n’en fut pas toujours ainsi. 1er mai 1886 : rassemblement à l’usine Mac Cornick de Chicago demandant la journée de 8 heures. 4 mai 1886, à Haymarket : grosse manifestation réclamant la journée de 8 heures. Une bombe explose, tuant plusieurs policiers. 8 anarchistes sont arrêtés, 4 seront pendus. Tous seront réhabilités en 1893. Pendant des décennies, partout dans le monde, le 1er Mai sera une journée de lutte pour l’obtention de la journée de 8 heures. Ce livre nous raconte la véritable histoire du 1er Mai, un moment important de la lutte des exploités contre le capitalisme. À l’heure du social-libéralisme rosâtre-verdâtre, c’est peu dire que sa lecture est d’actualité.


Editions Libertaires, 46 pages, 5 euros