Barcelone, l’espoir clandestin

mercredi 17 septembre 2008
par  JC
popularité : 30%

JPEG - 46.3 ko

Fin des années 60. La dictature de Franco s’éternise. Durant une garde à vue, Julio, un jeune métallo, se remémore les évènements et les personnes qui ont marqué sa participation aux Commissions Ouvrières. Depuis dix ans, dans toute l’Espagne, ces Commissions s’organisent de manière autonome. Mais les partis politiques multiplient leurs efforts pour s’emparer de ce mode de lutte inédit, qui a souvent réussi à faire plier le patronat.


Le Chien rouge, 366 pages, 20 euros