L’Œil du vigile

mercredi 9 janvier 2008
par  ps
popularité : 18%

JPEG - 27.9 ko

Engraissant dans son mirador, Henri épie les clientsgrâce à ses douze écrans de surveillance. Dans uneville nouvelle en décrépitude, où l’unique lieu dedivertissement est le centre commercial, l’auteurdécrit un environnement déshumanisé, pesant,tentaculaire. Entre transgressions et coups de folie,les plus indociles tentent de résister à l’étouffanteroutine d’une vie quotidienne contrôlée parl’économie.


L’Insomniaque, 110 pages, 8 euros