Le Bon Sens puisé dans la Nature

dimanche 20 avril 2008
par  JC
popularité : 2%

JPEG - 47.8 ko

"Les sectateurs d’une religion qui ne prêchent en apparence que la charité, la concorde et la paix, se sont montrés plus féroces que des cannibales ou des sauvages toutes les fois que les docteurs les ont excités à la destruction de leurs frères. il n’est point de crimes que les hommes n’aient commis dans l’idée de plaire à la divinité ou d’apaiser son courroux. [...] Le premier pas vers l’humanité est de permettre à chacun de suivre en paix le culte et les opinions qui lui conviennent. Maiscette conduite ne peut plaire aux ministres de la religion, qui veulent avoir le droit de tyranniser les hommes jusque sdans leurs pensées."


Coda, 162 pages, 9.90 euros