Le Suffrage universel et le problème de la souveraineté du peuple

lundi 6 décembre 2010
par  max
popularité : 3%

« Érigé en principe, le suffrage est à l’ordre du jour. Désormais, comme l’élixir du charlatan, il a réponse à tout. C’est la panacée universelle. » Paru en 1874, Le suffrage universel opère une critique radicale de la démocratie représentative et oppose à la souveraineté du bulletin de vote la seule souveraineté qui vaille : celle des actes.


Le Flibustier, 96 pages, 9 euros