Entre le deuil du monde et la joie de vivre, les situationnistes et la mutation des comportements

mercredi 21 mai 2008
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 25.7 ko

Dans ce livre de "mémoires" collectives et personnelles, Vaneigem évoque, quarante ans après le mouvement des occupations du printemps 68, les prémices de cet "embrasement au coeur multiple" uis sa récupération insidieuse par le spectacle culturel et contre-culturel. Il dresse, à cette occasion, un bilan de sa participation au groupe situationniste, non sans faire la part de certains errements propres à tout sujet insurrectionnel, écartelé entre pulsion de mort et pulsion de vie.


Verticales, 228 pages, 17,50 euros