Médias et classes populaires. Les usages ordinaires des informations

mercredi 20 octobre 2010
par  max
popularité : 9%

À quoi servent les informations ? Qu’est-ce qui nous pousse chaque matin à écouter « ce qui s’est passé » durant la nuit ? L’auteur a mené une enquête auprès des « gens ordinaires » d’un grand ensemble HLM et dresse le portrait des rapports intimes qu’ils tissent avec les informations. Outre forger son opinion de citoyen et justifier ses prises de position politique, les actualités leur servent à gérer son angoisse devant les aléas d’une vie précaire, trouver sa place dans la hiérarchie sociale et rendre supportable sa condition de dominé, gérer sa vie conjugale et amicale, transmettre des valeurs et des visions du monde à ses enfants. À travers les commentaires qui en sont faits, les rapports de classes s’expriment de façon aiguë, avec une attention toute particulière aux questions de justice et d’équité.


INA Éditions, 340 pages, 20 euros