Petit Traité de la décroissance sereine.

samedi 22 décembre 2007
par  ps
popularité : 3%

JPEG - 30.3 ko

La décroissance n’est pas la croissance négative. Ilconvient de parler d’« a-croissance », comme onparle d’athéisme. C’est l’abandon d’une foi oud’une religion, celle de l’économie, progrès etdéveloppement. S’il est admis que la poursuiteindéfinie de la croissance est incompatible avec uneplanète finie, les conséquences (consommer moins)sont loin d’être acceptées. Il est encore temps dechanger de trajectoire et d’imaginer un systèmereposant sur une autre logique : une société dedécroissance.


Mille et une nuits, 171 pages,3,50 euros