Perpète démocratisée

samedi 13 mars 2010
par  max
popularité : 13%

« Comdamnés à une série de non-choix. Crever la gueule ouverte ou perdre sa vie à la gagner ; collaborer à sa propre aliénation ou être traité comme un malade ; se suicider ou se contenter de cette non-vie ; mourir d’ennui ou s’injecter une dose d’aventure artificielle, farcie d’ingrédients tant synthétique et standardisés que médiatiques… » Ce livre est édité en soutien aux collectifs de défense des inculpés de la lutte sociale.


Travailleurs de l’ennui et Altiplano, 176 pages,5 euros