Marge(s)

vendredi 18 décembre 2009
par  cécile
popularité : 18%

Ouvrage de photographies.Avec Marge(s), Libertalia innove.

Ce recueil de photographies en noir et blanc et en couleurs présente dix années de recherches sur l’image du jeune artiste Yann Levy (34 ans). Les quelque 200 clichés reflètent son immersion dans les contre-cultures urbaines. On y croise des rappeurs, des graffeurs, des punk rockers, des performeurs (tatoués, piercés), des comédiens « en marge » (compagnies queer/féministes), des militants, des boxeurs, des skinheads antifascistes, bref, les nombreuses tribus de l’underground contemporain.La spécificité du travail de Yann Levy s’inscrit également dans son rapport à l’altérité. Il porte un regard plein d’empathie sur ceux qui luttent ici et ailleurs pour un monde plus juste : en Israël et en Palestine, en Amérique du Sud, en Inde, etc.Quête artistique, témoignage des temps présents — nouveaux « temps maudits » —, ce projet s’inscrit à la croisée de l’art et de l’anthropologie.À propos de l’auteur :Yann Levy est né en 1975. Après des études de philosophie, il a travaillé une dizaine d’années dans le domaine social, notamment en tant qu’éducateur spécialisé en Seine-Saint-Denis. Il a commencé la photographie en 1999 grâce à un cadeau de son grand-père. En 2001, il a accroché sa première exposition avec Poch. Depuis, il a publié dans de nombreux magazines, exposé à Paris, Berlin, Genève, Rennes ou Lille. Outre une participation à l’ouvrage Teenage Kicks de Poch et Rock (éditions Alternatives, 2006), il a signé les couvertures des deux premiers ouvrages des éditions Libertalia, Le Mexicain de Jack London (2007) et La Petite Maison dans la zermi de Thierry Pelletier (2007). Il est également le photographe et maquettiste de la revue trimestrielle Barricata. Aujourd’hui, il partage son emploi du temps entre son travail de photographe de mode et ses reportages en France et à l’étranger.


Editions Libertalia, 200 pages, 29 euros