De l’écolier écœuré à l’enseignant novateur

jeudi 22 octobre 2009
par  cécile
popularité : 3%

Collection « Itinéraires » dirigée par Ahmed Lamihi

En 1960, le Groupe parisien de l’École moderne avait acquis une notoriété dont Célestin Freinet prit ombrage. La revue de ce groupe, L’Éducateur d’Ile-de-France, publiait des articles qui exploraient les possibilités qui s’offraient aux enseignants des villes et des banlieues, déjà confrontés à des problèmes spécifiques que ne connaissaient pas les zones rurales. Des divergences profondes à ce sujet conduisirent à la rupture entre les leaders du Groupe parisien et l’Institut coopératif de l’École moderne, à l’initiative de Freinet.


Editions Ivan Davy, 144 pages, 11,50 euros