De la conscience en politique

lundi 1er décembre 2008
par  JC
popularité : 14%

JPEG - 35.9 ko

Comment expliquer que, malgré la dégradation continue de ses conditions d’existence, malgré les agissements cyniques, insupportables, des pouvoirs en place, malgré l’état effroyable du monde, la masse de la population, et en premier lieu les travailleurs, ne se mobilise pas pour mettre un terme à ces souffrances injustifiées ? Comment expliquer que, pire encore, il arrive à une bonne partie de celle-ci de soutenir ceux qu’elle devrait combattre sans concessions ? Peut-être ne faut-il pas chercher dans la faiblesse de la « conscience de classe » la cause unique de l’apparente passivité de la grande masse de la population. Mais ces textes, nés de l’action militante, constituent un excellent point de départ pour réfléchir sur ce phénomène.


Spartacus, 168 pages, 13 euros