La Cité du sang. Les Bouchers de La Villette contre Dreyfus

mercredi 21 mai 2008
par  JC
popularité : 3%

JPEG - 54.8 ko

A la fin du XIXe siècle, les abattoirs de la Villette fascinent les antisémites en quête d’une base populaire conforme à leur idée de la France. Le marquis de Morès, paladin pégriot, puis Jules Guérin, agitateur vénal, transforment les plus violents des bouchers en troupes de choc nationalistes. Car l’affaire Dreyfus s’est aussi déroulée dans la rue, ou les puissantes bandes antidreyfusardes entretiennent un climat d’agitation permanente. A ce jeu, ceux de La Villette fascinent ou effraient. Ils sont pourtant tournés en ridicule par leurs plus dangereux adversaires, les anarchistes de Sébastien Faure.


Libertalia, 148 pages, 13 euros